adriana cubides

danse, choréographie

Adriana Cubides a étudié les langues et la littérature à l’Université de Bogotá (Colombie), puis la danse à la Bruckner Universität de Linz. Elle a travaillé entre autres avec les chorégraphes Helene Weinzierl, Rebecca Murgi, Charlotte Vincent, Elio Gervasi, Philip Van Huffel, Catherine Guerin, Charlotta Overhölm, Chris Haring, Willi Dorner, Stefan Dreher, Amanda Piña, Paul Wenninger, Elisabeth Tambwe, Saskia Hölbling et Christine Gaigg.

Après avoir participé à plusieurs programmes artistiques d’échange et de recherche axés sur l’improvisation, elle se lance dans la création de ses propres spectacles d’improvisation : SHE HAD NOTHING TO SAY, hit lost and found, One some body thing, 1975 (sélection).

Dans le cadre de cette approche, elle se penche sur le concept de « sincérité » en relation avec le corps et le rapport au public. Sa démarche consiste à se livrer à « l’inconnu », à ne se reposer que sur elle-même et sur l’instant, à approfondir le sens de la sincérité, y compris dans l’échec, l’incertitude et la critique.

Actuellement, elle collabore avec des artistes issus de divers domaines, questionne les différentes formes de performance et approfondit sa conception du corps à travers des pratiques et expériences artistiques variées, toujours en quête de possibilités nouvelles pour établir une relation entre elle et le public.